En passant

Pour une maison sans puces

brise d'étéVoilà bien longtemps que je n’étais pas venue au clavier par ici. C’est peut-être cette fin de semaine grippale qui me redonne envie de partager, blottie au chaud chez moi, tandis qu’il pleut dehors. Peut-être. En tout cas, ce matin, j’avais envie de vous glisser l’une de mes petites astuces. En discutant avec les intelligences de la nature, l’an passé, j’ai identifié avec l’aide du Déva des insectes un protocole à suivre pour garder une maison saine côté puces et autres bestioles qui vivent dans nos couchages et canapés. A la maison, nous avons deux chats, dont l’un est angora… Autant dire qu’ils sont déjà traités anti-puces toute l’année, vu que les bestioles les prennent pour des steaks à pattes !

L’idée ici sera de traiter la maison, pas les animaux. On ne leur pulvérise pas d’huiles essentielles directement sur le poil, SVP, ils risqueraient de les ingérer en se léchant compulsivement. Non : à côté de ce protocole, pensez à traitez vos animaux chéris avec les anti-puces du commerce qui conviennent à votre animal. Mais pour la maison, les solutions qui existent en vente sont du type bombes insecticides à libérer en une fois dans une pièce fermée, et en mettant les humains dehors. Autant dire que côté éco-responsable c’est n’importe quoi. Suffit qu’on revienne dans la pièce pour inhaler des tas de cochonneries… Pas envie de ça, personnellement.

Donc, direction la Nature, et les intelligences concernées. Même la nature est claire quant au fait qu’une invasion, de quelque nature qu’elle soit, n’est jamais bonne en soi et témoigne d’un déséquilibre. Dans nos maisons surchauffées, souvent mal ventilées, où flottent des résidus de peinture, de lessive et autres détergents, il n’est pas forcément étonnant de constater que l’éco-système interne soit quelque peu en déséquilibre. L’idée donc, sera de pulvériser un sprays assainissants sur les zones où humains et animaux dorment et s’assoient : fauteuils, plaids, coussins, literie, matelas.

La recette

Le dosage est simple : dans un pulvérisateur d’un demi-litre d’eau, ajoutez 4 gouttes d’huile essentielle de cannelle (l’une des HE bactéricides les plus puissantes qui existent) et 4 gouttes d’huile essentielle de géranium bourbon (sa bonne odeur de citronnelle tiendra aussi en respect nos amis les moustiques. Dans ce cas, l’été, pensez à vaporiser aussi tentures et rideaux).

Périodicité des traitements annuels : tous les mois de mai à octobre – tous les deux mois entre octobre et mai.

Et voilà ! Avec ça, les animaux retrouvent leur sérénité et nos nuits d’été promettent d’être enfin confortables et libres de tous gratouillis et piqûres suspects !

A vous de jouer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s