Mon dentifrice maison… En poudre

image

Me voici revenue au clavier, sur le thème des changements éco-responsables. Je poursuis avec mes petites modifs intervenues dans ma salle de bain depuis quelques mois. Aujourdh’hui, le dentifrice.

je ne suis sûrement pas la seule à trouver que les dentifrices filent les chocottes rien qu’en lisant la liste des ingrédients. Mettre cette pâte dans ma bouche tous les jours, je ne pouvais plus. Comme j’étais bien lancée avec mes changements Côté shampoing et gel douche j’ai eu envie de faire aussi ma révolution côté dentifrice.

Je dois préciser ici mon cahier des charges perso, pour éviter les mauvaises surprises à certains : nous vivons dans une époque où beaucoup de gens voudraient des changements qui aient le même goût qu’avant. Un changement invisible en somme. Et si en plus il pouvait être bio, ma bonne dame… Alors voilà mon parti pris : je n’avais pas d’envie particulière côté goût. Comme je bois des tisanes de plantes depuis longtemps, je suis accoutumée aux goûts parfois surprenant. Je privilégie l’efficace sur le confortable. Pas de recherche donc de « goût sucré ou mentholé ». M’est fichtrement égal.

En revanche, je voulais un dentifrice qui fasse son boulot, et protège bien les dents, que j’avoue ne brosser que le soir. J’avais une seconde doléance : je voulais éviter un produit contenant des éléments liquides, parce que sinon il faut se soucier généralement de « date de péremption » et de « conservateurs ». Moi, je voulais faire simple et puisque pour nettoyer il faut de l’abrasif léger, plus un peu de soin pour plaire aux dents et à leurs besoins spécifiques… Je me suis tournée vers un dentifrice composé uniquement de poudres. Plus simple à conserver, plus léger pour voyager, pas de date limite… Voilà mon cahier des charges.

Et tant qu’à faire, je voulais aussi qu’il corresponde à mes besoins propres : pour cela j’ai sollicité l’aide de mes partenaires, parmi lesquels se tiennent les intelligences de la nature. J’ai nommé mon besoin, mon idée de départ et la liste des poudres habituellement utilisées pour le lavage des dents (recherche web). Ensemble, nous sommes parvenus à la recette suivante, que je vous partage ici :

Pour 100g de poudre dentifrice :

poudre de racine d’iris 20g

bicarbonate alimentaire 20g

argile blanche 20g

carbonate de calcium 10g

poudre de romarin 30g

Huile essentielle de citron 8 gouttes

travailler le mélange au mortier, stocker dans un récipient propre style poudrier à maquillage.

J’ai trouvé tous les ingrédients sur le site fabuleux Aroma Zone (vous y découvrirez aussi les effets des poudres choisies, bien expliqués) Sauf la poudre de romarin (pas trouvée). Après discussion avec mes partenaires, j’ai fait sans le romarin pour le moment, en gardant les mêmes proportions pour tous les autres ingrédients.

Bilan après un bon mois d’utilisation : adopté !

Pourtant, c’est pas génial au goût (le mélange avec la salive en bouche suffit pour que les poudres adhérent et jouent leur rôle nettoyant et abrasif). Mes gencives ne saignent plus, mes dents sont blanches et je n’ai pas de problème d’haleine.

Bon, si après avoir lu cette suggestion vous restez bloqué sur l’idée du confort, je vous passe ici un lien avec une autre recette testée avec succès par une famille avec deux enfants !

Remplacement du dentifrice

A vous de jouer maintenant !

😄

(photo : http://pinterest.com/pin/A4quKQAQwD0BT33brDIAAAA/)

Publicités

Une réflexion sur “Mon dentifrice maison… En poudre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s